Maxence Lavergne

Étudiant en première année SHN
Médaille de bronze pour Maxence Lavergne (3ème, de gauche à droite) au Championnat de France Junior d'athlétisme.

Son parcours

Avant Sciences Po Rennes, Maxence Lavergne suit pendant quelques années un cursus tennis, mais peu à peu, il décide de revenir à sa première passion, la course à pied. À la fin de sa seconde, Maxence se lance dans la discipline du 800 mètres. En ce qui concerne ses études, Maxence commence à s’intéresser au cursus de Sciences Po Rennes dès le début du lycée. En discutant avec un ami qui préparait le concours, et ses professeurs, il réalise que les matières qui l'intéressent le plus, comme l’histoire, l’économie et la philosophie, sont les matières enseignées à Sciences Po Rennes. Maxence passe le concours commun et suite  à son admission et après discussion avec sa gestionnaire de scolarité, il demande un aménagement de son emploi du temps en tant que sportif de haut niveau. 

Pour valider le statut de sportif haut niveau, il faut être inscrit sur l’une des listes ministérielles. C’est le cas de Maxence, qui est inscrit sur la liste espoirs. Ce statut lui a permis de répartir les cours de sa première année sur une période de deux ans. Il étudie actuellement les cours mis de côté l’année dernière pour valider sa première année.

Du 14 au 16 juillet 2023, Maxence a participé au championnat de France Junior d’athlétisme organisé à Châteauroux où il a remporté une médaille de bronze dans la discipline du 800 mètres.

Son année à l'étranger

Concernant la troisième année obligatoire à l’étranger, Maxence ne la considère pas comme un obstacle, même si cela implique un changement de groupe d’entraînement et d’entraîneur. Au contraire, il voit cette année comme une opportunité de découvrir une nouvelle méthode d'entraînement dans un pays étranger. Pour le moment, Maxence envisage de partir aux États-Unis, car les universités sont réputées pour leur soutien aux athlètes. Il perçoit cette expérience comme une chance de changer d'environnement tout en continuant à progresser dans son sport. Cette année à l'étranger sera également l'occasion d'apprendre une nouvelle langue, ou d'améliorer son anglais ou son espagnol.

Ce que Sciences Po lui apporte

Être étudiant à Sciences Po Rennes et sportif de haut niveau demande un temps d’adaptation, mais la possibilité de mettre de côté certains cours a permis à Maxence de respirer et de se concentrer pleinement sur son sport. Il considère cette alliance entre le sport et les études comme deux piliers essentiels à son équilibre.  Avoir la liberté de s’épanouir à la fois sur le plan sportif et intellectuel est important pour lui. Pour l’instant, il n’a pas envie de prioriser l’un par rapport à l’autre car il ne veut pas brider son potentiel sportif ou intellectuel. Son objectif est de continuer à pouvoir s'enrichir à travers le sport et les cours

Ses conseils pour les futurs étudiants et étudiantes intéressés par le parcours athlètes de haut niveau

Maxence conseillerait aux étudiants et étudiantes qui seraient intéressés par ce parcours de se questionner sur la place qu'ils donnent au sport et aux études dans leur vie. Êtes-vous prêts à allonger votre cursus scolaire pour continuer d’exercer votre sport à un haut niveau ? Quelles sont vos envies, vos objectifs ? Que vous voyez-vous faire dans 5 ans ?

Pour ceux qui n'ont pas envie de mettre l'accent sur l'un au détriment de l'autre, il est vrai que c'est un cursus idéal, une expérience très enrichissante qui permet de s'ouvrir le maximum de portes. Pour lui, il est important d'essayer de bien s'entourer et d’éviter de trop s'isoler malgré la routine de l’entraînement qui peut être contraignante et de profiter au maximum des temps forts organisés par les nombreuses associations et des opportunités d’ouverture qu’offre Sciences Po Rennes.

Autres anciens