Services urbains en réseaux : ville en devenir

> Master Politiques publiques

Ingénierie des services urbains en réseaux : villes en devenir (ISUR-VED)

CONTEXTE

  • Plus de six milliards d'urbains dans le monde en 2050.

  • Les villes moteurs du développement économique mais miroir des inégalités croissantes.

  • 850 millions d’habitants dans les quartiers précaires.

  • Plus de 2 milliards d'habitants n'ont pas accès à l'eau à domicile  et près de 2,6 milliards sont exclus de l'assainissement.

  • Des centaines de millions de citadins sont à l'écart de la prospérité urbaine faute d'accès à la mobilité et aux services.

  • Une empreinte écologique insoutenable et une vulnérabilité des plus pauvres qui s'accentue dans un contexte de dérèglement climatique.

OBJECTIFS

Le parcours Ingénierie des services urbains en réseaux : villes en devenir (ISUR-VED) est né de la conviction, il y a une quinzaine d'années, que les services urbains sont une clef de la résilience des systèmes urbains, de l'amélioration de la vie et de l’inclusion de centaines de millions de citadins dans le monde, essentiellement dans les pays émergents et en développement.

Il couvre les questions de mobilité (transports), de salubrité (déchets) et de services vitaux dont l’eau et l’assainissement. Il aborde les thèmes transversaux de la ville intelligente et résiliente par le biais de l’accès permanent aux services essentiels.

Loin d'être de simples objets techniques, les services urbains en réseau constituent de véritables nervures de l'armature urbaine : leurs flux et leur gouvernance agissent comme des révélateurs des dynamiques économiques, sociales et environnementales, marqueurs et facteurs de développement durable des villes.

Le parcours vise à former des professionnels apportant une expertise dans un contexte de villes en forte croissance et en devenir :  

  • sur les choix d'optimisation, d'adaptation à l'organisation des territoires et de pilotage des services urbains ;
  • sur les possibles schémas de gouvernance de ces services dans une logique intégrant innovation technique, sociale et environnementale ;
  • sur les possibles coopérations /contractualisations entre acteurs (publics, privés, associatifs, société civile)
  • sur le montage de projets équilibrés financièrement, viables techniquement et équitables socialement, dans le respect des ressources non renouvelables et des contraintes environnementales.

Avec une ambition : porter un regard interdisciplinaire et fédérateur sur ces problématiques.

ATOUTS - ORIGINALITÉS

Un ancrage institutionnel et professionnel. Le parcours Ingénierie des services urbains en réseaux : villes en devenir ISUR-VED s'inscrit au sein de la mention Politiques publiques, il est co-accrédité par trois institutions rennaises au croisement de l'excellence des sciences humaines et sociales : l'École Normale Supérieure de Rennes, l'Université de Rennes 1 et Sciences Po Rennes.

Depuis sa création, le parcours Ingénierie des services urbains en réseaux : villes en devenir ISUR-VED bénéficie aussi d'un partenariat  renforcé avec l'IMT Atlantique, école d’ingénieur,  qui pilote un module permettant d'opérationnaliser des techniques de contractualisation au cours d'une simulation d'appel d'offre avec les élèves ingénieurs d'affaires et les ingénieurs d'une grande firme de télécommunications. 

Enfin, la coopération avec l'association AdP-Villes en développement (réseau d'échanges de professionnels francophones du secteur) renforce l'inscription du master dans les réalités du terrain (grilles de lecture, analyses de cas concrets) et le transfert effectif de compétences,  savoir-faire et savoir-être, en milieu culturel complexe.

Un réseau actif et performant

Outre les professionnels de référence dans les différents domaines des services urbains en réseau traités, le parcours ISUR-VED s’appuie sur un réseau d’anciens étudiants regroupés dans l’association AJIR SUD, comme par exemple :

- Fabian HINOJOSA (Ingénieur/Sciences Po), Promotion « Niamey » 2006.

- François SIMON (Économiste-Sciences Po), Promotion « Hanoi » 2008.

- Huê-Tâm JAMME (Sciences Po/Urbaniste), Promotion « Alexandrie » 2010.

https://ajirsudasso.wixsite.com/ajirsud-asso

PROGRAMME

Un programme d'enseignements qui allie pratique et théorie, avec une forte composante internationale. Il comprend sur deux ans :

  • 800 heures d'enseignements dont 70 % délivrés en M2 par des professionnels reconnus en lien avec le réseau des anciens du parcours ;
  • la participation active, en tant que rapporteur, à une conférence internationale dans une métropole du Sud Hyderabad-2017, Marrakech-2018) en M2 sous réserve d'obtention des financements ;
  • des travaux collectifs sur une métropole (rapport de cadrage des enjeux métropolitains ; rapport d'expertise sur un service urbain) ;
  • des ateliers (jeux de rôle) sur des projets d’extension de services en réseau ;
  • des visites de réseaux techniques avec les partenaires rennais du Parcours (Rennes Métropole, Keolis, SUEZ, VEOLIA…) ;
  • un stage d’immersion de 16 semaines minimum en cinquième année.

En M1, les étudiants suivront des enseignements pluridisciplinaires qui leur permettront d'aborder les fondamentaux.

En M2, la période de septembre à mars est consacrée aux enseignements pédagogiques spécialisés et d’avril à septembre au stage.

COMPÉTENCES ACQUISES

Le programme pédagogique se divise en 9 unités d’enseignement qui permettent d'acquérir les compétences techniques et transversales suivantes.

Compétences techniques

  • Techniques de collecte et analyse de données.
  • Initiation aux systèmes d’information géographique.
  • Diagnostic de territoires et de services urbains.
  • Analyse des modalités financières, économiques et juridiques du développement des Services Urbains.
  • Évaluation de réponses à appel d'offre.
  • Connaissance du montage, de la gestion et du suivi-évaluation de projets urbains intégrés sur financements internationaux.
  • Outils d’analyse des projets internationaux et modèles urbains en circulation.

Compétences et capacités transversales

  • Aptitude à encadrer des équipes dans un contexte de travail multiculturel et pluridisciplinaire.
  • Pilotage et conduite de projet : explicitation des besoins, priorisation, identification des étapes, répartition des activités et des tâches, suivi de l’état d’avancement des étapes, identification des risques, amener des solutions, tenir informé et arbitrer.
  • Gestion multi-projets : capacité à mener plusieurs projets de front.
  • Adaptation à des situations complexes, en articulant les enjeux techniques, financiers et institutionnels, avec les acteurs et les connaissances mobilisées.
  • Capacité à convaincre à l'oral: prise de parole en public.
  • Maîtrise des outils de communication à l'écrit: présentations visuelles, notes de synthèse stratégique.
  • Maîtrise orale et écrite d’une langue étrangère: l’anglais international dans le cadre de la formation ; d'autres langues en fonction des villes analysées pendant l'année et des terrains de stage.

DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS

  • Chargé de projets au sein des grandes compagnies de services urbains en réseaux: planification stratégique, développement commercial, développement des projets ;
  • Responsable de développement par zones géographiques, responsables de développement par pays, chefs de projet, postes de directeur de gestion clientèle, directeur de patrimoine, directeur de planification, au sein de compagnies de services urbains en réseaux ;
  • Chargé de missions auprès de collectivités locales ;
  • Chargé de programmes de coopération bilatérale, multilatérale et décentralisée dans des administrations publiques ou organisations internationales ;
  • Responsable de programmes/ projets au sein d'ONG/associations ;
  • Consultant/Responsable de projets au sein de cabinet/bureaux d'études spécialisés.

ADMISSIONS

En formation initiale

  • En M1 : être titulaire d'une L3 ou équivalent (180 ECTS) de gestion, droit, économie, urbanisme, de Sciences Po, d’ingénieur ou d’architecte obtenu en Europe ou à l’étranger.
  • En M2 : être titulaire d'un M1 ou équivalent (240 ECTS) de gestion, droit, économie, urbanisme, de Sciences Po, d’ingénieur ou d’architecte obtenu en Europe ou à l’étranger.

En formation continue  

  • Justifier d’un diplôme de niveau M1. Les candidatures des non-titulaires d’un M1 sont examinées selon la procédure de validation des acquis.

Une mobilité internationale antérieure (stage ou programme de mobilité étudiante) est souhaitée.

20 places maximum sont proposées, la sélection s’effectue sur dossier et entretien.

 

 

Secrétariat du master

Johanna GUILLARD
johanna.croissant@sciencespo-rennes.fr
Tél. +33 (0) 2 99 84 39 46

Responsables du master

Pablo DIAZ
pablo.diaz@sciencespo-rennes.fr


Aurélie JÉHANNO
aurelie.jehanno@sciencespo-rennes.fr


Xavier CREPIN
xavier.crepin@sciencespo-rennes.fr


Philippe BERAUD
philippe.beraud@imt-atlantique.fr