Campus de Caen

Antenne de Caen
© Sciences Po Rennes

UN SITE TOURNÉ VERS LES TRANSITIONS

Depuis 2012, le Campus de Caen de Sciences Po Rennes offre par son environnent privilégié à taille humaine et son fort ancrage territorial, des formations dans des champs professionnels en plein développement avec une orientation portée à l’innovation, à l’anticipation et à l’internationalisation.

L’établissement est installé au 10 rue Pasteur, au sein de bâtiments entièrement rénovés pour l’occasion et disposant d’une cour intérieure et d'un jardin urbain. Comme à Rennes, les locaux sont situés au coeur du centre-ville, à quelques mètres de la place Saint-Sauveur et de l’Abbaye-aux-Hommes. Cette localisation permet ainsi aux étudiants de profiter pleinement du charme des lieux et des nombreux événements que propose la ville (festival les Boréales, carnaval étudiant, salon du livre…). Au cœur d’une agglomération de 265 000 habitants, Caen dispose d’un riche environnement économique, culturel, associatif et sportif. 

Le Campus de Caen propose un enseignement porté vers la compréhension, la conduite et l’accompagnement des transitions. Nos étudiantes et étudiants s’orientent principalement vers les domaines de la concertation, du dialogue, de la prospective, de l’urbanisme ou des énergies renouvelables, dans une optique de gestion de projets et de territoires. 

Il s’agit là de champs d’avenir, tant en termes de métiers, de débouchés professionnels, de recherche, de coopérations interrégionales et de politiques publiques, qui sont abordés sous une approche pluridisciplinaire, force du modèle "Sciences Po ".

 

Un Campus au cœur de l'écosystème local et régional

Le Campus des transitions de Caen a noué et développe des coopérations étroites avec l’Université de Caen (département des études nordiques, master de sociologie), la Maison de la Recherche en Sciences Humaines (MRSH) et plusieurs grandes écoles du territoire dans les domaines de l’art, du design et des sciences de l’ingénieur. Il propose des approches pluridisciplinaires et hybrides à l’image du parcours "Espaces communs, art et fabrique urbaine" coordonné avec l’école supérieure d'arts et médias de Caen/Cherbourg (ésam). Nos formations accueillent également des étudiantes et étudiants ingénieurs de l’ENSICAEN.

Les liens étroits avec les collectivités (communauté urbaine, département, région) et les acteurs locaux (agences d’urbanisme, Institut d’urbanisme de Normandie, associations, entreprises) permettent aux étudiantes et étudiants du Campus des transitions de travailler, toute l’année, sur des projets opérationnels sous des formes variées (ateliers, hackathons, stages d’immersion, visites de terrain).

 

Un Campus d'excellence pour penser le futur

Le Campus de Caen est tourné vers la conduite des changements en formant des "transitionneurs", ce qui appelle une nécessaire démarche prospective. Comment prévoir les espaces et les outils dont nous aurons collectivement besoin dans dix, vingt, trente ou cinquante ans ? Comment anticiper les attentes des générations futures, la résilience indispensable de nos territoires, les choix à adopter dans un monde en évolution rapide et dans un cadre parfois contraint ?

Pouvoir s’adapter, envisager des transformations indispensables avec l’esprit critique et le recul nécessaire, contribuer à une décision impliquant un nombre accru d’acteurs supposent des méthodes, un arsenal théorique et des pratiques inédites, qui sont abordés et transmis aux étudiantes et étudiants dans un esprit d’ouverture.

Afin de croiser réflexions ouvertes, nouvelles formes pédagogiques et découverte des pratiques professionnelles, le Campus a ouvert en 2020 une "pépinière des transitions", dont les activités s’exercent sur plusieurs tiers-lieux du territoire caennais, en collaboration avec nos partenaires (Université de Caen, ésam) et des communes de Caen-la-Mer.

 

Un Campus tourné vers l'Europe du Nord (mondes baltiques, nordiques et arctiques)

L'étude des innovations nord-européennes se prête volontiers à des réflexions sur la ville durable, la participation citoyenne, l’habiter résilient et la prise en compte du changement climatique.

Le Campus de Caen est connecté au quotidien avec des universités et professionnels des pays nordiques, baltiques et arctiques. Les accords ne se limitent pas à des échanges en troisième année mais intègrent, chaque semestre, des enseignements de professeurs invités, des workshops communs, des projets binationaux et des séminaires de recherche.

Notre réseau d’établissements partenaires rassemble l’Université du Groenland, l’Académie de la Culture de Lettonie, l’Université technique de Riga et l’Université norvégienne pour les sciences de la vie d’Oslo.

Sur le Campus, nos étudiantes et étudiants suivent les cours d’urbanistes et architectes norvégiens ou danois reconnus, décodent les racines de l’innovation scandinave, peuvent s’appuyer sur un fonds documentaire nordique et s’initier au suédois.

 

LE CURSUS

La formation

Le schéma pédagogique de Sciences Po Rennes est celui d’une spécialisation progressive. Cette spécialisation porte en 2e année sur environ 30% des enseignements, qui s’articule autour de cours de sciences humaines et sociales abordant notamment des questions liées au développement durable, section uniquement proposée sur le campus de Caen.

Après une 3e année passée obligatoirement à l’étranger (études, stage), les étudiantes et étudiants choisissent entre deux formations proposées sur le Campus de Caen. Le master " Concertation et territoires en transition (CTT) " et le master " Stratégies innovantes des territoires urbains : anticiper les transitions (In Situ) ". 

La quatrième année est consacrée à une progressive spécialisation et à une démarche de conduite de projets. La cinquième année est quant à elle orientée vers la professionnalisation avec la mobilisation de 70% de professionnels parmi les intervenants et un format d’alternance.

Concertation et prospective constituent les deux piliers de ce parcours, en tant qu’outils d’aide à la décision complémentaires et incontournables pour tous les acteurs, publics et privés, du développement durable amenés à concevoir et à mettre en œuvre des projets. Ce master 2 se fait par alternance en contrat de professionnalisation. À titre indicatif, l’année s’organise de septembre à septembre, avec, chaque mois, une semaine de cours sur le site de Caen et trois semaines dans la structure d’accueil.

Les stratégies des territoires urbains considérées à plusieurs échelles (du quartier à la frange rurale, de la région urbaine aux réseaux européens de villes) se recomposent dans un contexte de crise systémique et de nécessaire préparation au changement. Le master In Situ propose, dans le cadre d'un programme France-Europe du Nord, de s'inspirer de la capacité d'adaptation et du haut degré d'innovation des pays nordiques et baltiques, pour former des décideurs et collaborateurs capables de gérer les contraintes du temps court tout en anticipant de nouveaux modèles sur un temps long.

En quatrième année, les étudiantes et étudiants suivent un séminaire sur la planification des régions urbaines de demain (trois cours d’introduction à l’urbanisme et à l’aménagement auxquels s’ajoutent des workshops, sessions thématiques, ateliers d’urbanisme, sorties de terrain), un cycle de conférences sur les villes nordiques organisé en partenariat avec l’Université de Caen, une conférence de méthode (initiation aux SIG et au logiciel R-CRAN), un atelier interculturel sur les concepts du développement durable et des séances d’initiation au suédois.

En cinquième année, les étudiantes et étudiants sont en alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) suivant un rythme de trois semaines dans leur structure et d’une semaine de cours.

 

Un établissement à taille humaine valorisant les pédagogies alternatives

La taille de l’établissement a été depuis l’origine un facteur favorisant une grande proximité entre enseignants et élèves. Les démarches participatives, enseignées dans la formation, y sont mises en œuvre en permettant à toutes et tous de contribuer à l’évolution du site, de prendre des initiatives ou d’enrichir le projet pédagogique.

Une pédagogie innovante

La pédagogie mise en oeuvre au sein du Campus de Caen se développe autour de quatre principes :

  • Nos enseignements sont immersifs à travers des séquences longues de travail de terrain, des périodes de studio ou d’ateliers en France et à l’étranger, de permanences urbanistiques et des expériences auprès de structures parmi les plus innovantes en Europe : visite d’entrepôts de Philips transformés en ferme urbaine indoor à Eindhoven ou de parkings converti pour l’élevage d’endives à Paris.
  • Nos enseignements sont territorialisés grâce aux liens développés avec les acteurs du territoire caennais et normand. Les partenariats sont construits autour de projets très concrets pour l’avenir du territoire. Les étudiantes et étudiants ont par exemple eu l’occasion entre autres de travailler sur un plan local d’agriculture (PLA), sur le développement de mobilités autonomes sur la Presqu’île de Caen, sur l’organisation d’ateliers citoyens pour une requalification des espaces publics caennais ou encore sur la fusion de communes dans l’ouest de la Normandie.
  • Nos enseignements sont internationalisés grâce à des contacts internationaux tissés par les enseignants du Campus et par l’intermédiaire d’un programme France-Europe du Nord nous connectant à des universités nordiques, baltiques et arctiques.
  • Nos enseignements sont modulaires laissant une large place à des conférences, à un travail en petit groupe, à une entrée pluridisciplinaire (géographie, économie, prospective, arts et design).

Par ailleurs, sont régulièrement proposées aux étudiantes et étudiants du Campus et au public extérieur, des rencontres privilégiées avec des personnalités de premier plan engagées dans la transition à l’instar ces dernières années de :

- Nicolas Hulot, ancien ministre, président d’honneur Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme ;

- Cécile Duflot, ancienne ministre, directrice de l’ONG Oxam France ;

- Laurence Monnoyer-Smith, ancienne commissaire générale et déléguée interministérielle au développement durable au ministère de la Transition Écologique et Solidaire, conseillère environnement et climat au CNES, centre national d’études spatiales) ;

- Martin Vanier, géographe, professeur à l’École d’urbanisme de Paris ;

- Jean-Pierre Charbonneau, urbaniste, conseiller en politiques urbaines et culturelles.

...

Débouchés professionnels

L’alternance proposée en master est un atout indéniable pour l’insertion professionnelle. Les diplômés peuvent alors prétendre à occuper des emplois de pilotage de projets complexes, à des postes de chargés de mission en concertation dans des structures importantes, locales, nationales ou internationales, et plus généralement toute conduite de projet à connotation "développement durable" nécessitant le dialogue entre de multiples parties prenantes. Ces fonctions pourront s'exercer aussi bien au sein d'une entreprise, d'une collectivité territoriale ou de toute autre organisation.

 

Admission

Peuvent intégrer la section "Développement Durable" de seconde année :

 

LA VIE AUTOUR DU CAMPUS

Un campus en coeur de ville

Étudier à Caen, c'est s'inscrire dans la longue tradition académique tracée par l'une des anciennes universités françaises, fondée par le roi d'Angleterre Henri VI en 1432. C'est également profiter des atouts de la Normandie et de son littoral, de sa proximité de Paris mais aussi des richesses insoupçonnées de cette ville en évolution permanente (en témoignent l'aménagement de la Presqu'île ou celui du nouveau tramway).

Ville ouverte à l'international, son double ancrage britannique et nordique se traduit par des événements comme les festivals Beauregard, Les Boréales ou Nördik Impakt. Né en marge des célébrations des 70 ans du Débarquement, le Forum mondial pour la Paix permet quant à lui au public de participer à des conférences qui réunissent dirigeants internationaux, experts et personnalités du monde entier.

La ville de Caen comptabilise environ 33 000 étudiants sur une population totale d'environ 110 000 habitants. L'année universitaire est ponctuée par de nombreux événements dont le plus grand carnaval étudiant de France, co-organisé avec la ville de Caen. 

 

Quelques liens utiles :

Site de la ville de Caen

Site de la communauté urbaine de Caen

Site de l'office de tourisme de Caen

Site du CRIJ (Centre régional information jeunesse) Normandie-Caen

 

Lieu de formation

Campus des transitions - Caen

Nicolas ESCACH - Directeur
nicolas.escach@sciencespo-rennes.fr

Gaël HILY - Responsable administratif
gael.hily@sciencespo-rennes.fr
+33 (0) 2 31 47 33 74