Actualité

Portrait des parcours-phares du Campus des Transitions

par Jonas Sanson

En choisissant d’investir les thématiques de la concertation citoyenne et de l’innovation urbaine, le Campus de Caen a défriché des sujets aujourd’hui au cœur des problématiques contemporaines. L’ouverture d’un nouveau parcours sur les transitions juridiques et la prise en compte des générations futures dans les décisions constitue une nouvelle forme d’innovation.

Anne Chevrel

Un parcours consacré à la concertation et à la prospective

Sur les questions environnementales plus encore que dans d’autres domaines, associations, entreprises et institutions publiques font face à une attente croissante du public en matière d’information, de consultation et de concertation. Y répondre suppose d’instaurer un dialogue coopératif entre parties prenantes et citoyens, de transformer les représentations collectives et de lever les obstacles aux changements. Le Grand Débat et la Convention citoyenne sur le climat illustrent la montée en puissance des formes de participations citoyennes, qui se développent de plus en plus au niveau local.

Parmi les enseignements : fondements scientifiques des grandes problématiques environnementales (biodiversité, économie circulaire, enjeux alimentaires et agricoles…), compréhension et maîtrise des démarches participatives, analyse des conflits, communication ciblée et efficace, prospective ou méthode de prospective et politiques de transition, management multi-projets. Ce master s’effectue en alternance.

Ce parcours est coordonné par Anne Chevrel, professeur invité et directrice RSE à Sciences Po Rennes.

Plus d’informations : www.sciencespo-rennes.fr/fr/concertation-et-territoires-en-transition.html

 

 

Nicolas Escach

Un parcours consacré à l’urbanisme et à l’aménagement urbain, avec mention internationale « Europe du Nord »

Les stratégies des territoires urbains considérées à plusieurs échelles (du quartier à la frange rurale, de la région urbaine aux réseaux européens de villes) se recomposent dans un contexte de crise systémique et de nécessaire préparation au changement.

Le master In Situ propose, dans le cadre d'un programme France-Europe du Nord, de s'inspirer de la capacité d'adaptation et du haut degré d'innovation des pays nordiques et baltiques, pour former des décideurs et collaborateurs dans le champ de la fabrique urbaine capables de gérer les contraintes du temps court tout en anticipant de nouveaux modèles sur un temps long.

Parmi les enseignements : planification urbaine et stratégique, développement économique, financement des projets territoriaux et d’aménagement, financements européens, montage et conduite de projets d’innovation, politique des smart cities, design urbain, outils de la ville circulaire, enjeux de la nature en ville et de l’agriculture urbaine. Ce master s’effectue en alternance.

Ce parcours est coordonné par Nicolas Escach, maître de conférence et directeur du Campus des Transitions à Caen.

Plus d’informations : www.sciencespo-rennes.fr/fr/strategies-innovantes-des-territoires-urbains-anticiper-les-transitions-campus-de-caen.html

 

Un parcours sur les transitions juridiques et les générations futures

Un nouveau parcours a été lancé cette année à destination des étudiants de 4A : générations futures et transitions juridiques. Le Master 2 ouvrira à la rentrée prochaine.

Les transitions se réaliseront grâce à la maîtrise des aspects juridiques, au sein des collectivités, des entreprises, des ONG et des juridictions internationales. Des partenariats sont en cours de développement avec l’université PACE (Etat de New-York), réputée mondialement sur les questions liées au droit de l’environnement.

Ce parcours est coordonné par Emilie Gaillard, maître de conférence et co-directrice des Relations Internationales à Sciences Po Rennes.

Retour