Actualité

Plan de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

par Mélissa Furic

Plan de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

Dans le cadre de son projet stratégique 2020-2025, l’IEP de Rennes affirme plus que jamais sa responsabilité sociétale et environnementale afin de contribuer de manière exemplaire à la préservation et l'enrichissement des biens communs, à un monde de solidarité et à la qualité de vie au travail. Dans ce cadre, la lutte contre toutes les discriminations, le harcèlement sexuel et moral, ainsi que le sexisme, est un objectif central. 

 

Dans le prolongement des initiatives prises en 2019, avec la nomination d'une référente égalité et lutte contre les discriminations, la mise en place de la permanence d’une psychologue à l’IEP et de différentes actions de sensibilisation, la direction de Sciences Po Rennes a souhaité améliorer et renforcer les dispositifs de lutte contre les discriminations et les VSS de l’établissement. 

 

Une large concertation a été organisée de février à juin 2021, afin de définir ces points d’amélioration. L'équipe de direction tient à remercier toutes celles et ceux (étudiantes et étudiants, personnels, professionnels extérieurs à l'établissement) qui ont contribué à ce plan, adopté par le Conseil d’Administration du 16 juin 2021.

 

-  Des formations pluridisciplinaires délivrées par des professionnels (médecins, magistrats, associations) et adaptées à chaque étape du cursus: une formation globale à destination des étudiants de première année, orientée sur le sexisme en politique pour les 2e année, et sur le monde professionnel pour les étudiants de 4e année. Des modules seront également organisés à destination des associations étudiantes et des équipes du personnel de l’établissement. Des référents et référentes égalité sont désormais désignés au sein des bureaux des associations et des ambassadeurs étudiants de prévention contribueront à la sensibilisation. Le financement des associations sera conditionné au respect des dispositifs de lutte contre les violences sexistes et sexuelles.

 

-       Une diversification des possibilités d’écoute et d’accompagnement afin de permettre aux victimes de bénéficier du soutien le plus adéquat :  cellule d’écoute et de soutien au sein de l’IEP, partenariat avec une association d’aide aux victimes, permanence psychologique de son choix (Sciences Po Rennes, Service de Santé étudiant), conseil juridique proposé par l’établissement (convention signée avec une avocate du Barreau de Rennes). L’ensemble de ces interlocuteurs et interlocutrices sont répertoriés sur une page dédiée.

 

-       Un dispositif de signalement obligatoire et de sanction en cas d’alerte : un conventionnement avec le Parquet et le Rectorat permettra un échange direct sur la meilleure orientation à donner à une situation. Un « référent IEP » sera désigné au sein du Parquet. Des mesures de protection pourront être prises, en application du règlement intérieur, et la section disciplinaire saisie. 

 

Afin d’appuyer la libération de la parole au sein de l’ensemble des établissements universitaires, un plan national est en préparation, sous l’égide du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Sciences Po Rennes continuera ses réflexions afin d’évaluer et d’enrichir ses dispositifs, au fil des années.

 

Page de la cellule de veille et d’écoute

Plan de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

Retour