Événement

"Violences de la maternité : peut-on les prévenir ?"

Droits des femmes : durant tout le mois de mars, de nombreux rendez-vous (rencontres, spectacles, débats...) sur Rennes. Et notamment, mardi 24 mars, à 13h, la conférence "Violences de la maternité : peut-on les prévenir ?" avec Jacques Dayan, professeur des universités-praticien hospitalier en pédopsychiatrie. À l'EHESP (en visioconférence avec le site parisien de l'EHESP). Entrée libre. Partenariat EHESP, Sciences Po Rennes et Université Rennes 1.

Le principal des violences de la maternité était hier attribué à l’hypothétique "Nature" ou aux seules vulnérabilités individuelles..., ou à la "misère". Aujourd'hui, avec le formidable développement des sciences, mais aussi avec le réductionnisme auxquelles elles inclinent, une approche interdisciplinaire interactive semble mieux rendre compte d'un tableau aujourd'hui fragmenté de la maternité. L'étendre, à la condition d'un dialogue réel, au-delà des praticiens du soin en période périnatale (médecins, travailleurs sociaux, psychologues) à la fois aux sciences dures (biologie, neurophysiologie) et aux sciences humaines et sociales (sociologie, anthropologie, géographie, sciences politiques) permet d'en aborder la complexité. 

La psychologie et la psychiatrie s’attachent quant à elles à une perspective essentiellement individuelle de la souffrance. Le constat de l’impressionnante fréquence des troubles psychiatriques en période périnatale (20% des mères) n’est rapporté ni à l’organisation sociétale ni aux "mythes" sociaux. Rendent-elles suffisamment compte des vicissitudes psychiques de cette période ? Quel est le degré d'interaction entre dimension sociale et psychologique/psychiatrique ?

Cette conférence veut être un dialogue entre un psychiatre et une sociologue sur l'objet "émergent" d'une maternité pas forcément heureuse et comment cette maternité problématique est portée et traitée par la société contemporaine.

 

Intervenant : Jacques Dayan, PUPH Rennes 1, pédo-psychiatre est l'auteur de "Maman, pourquoi tu pleures? : les désordres émotionnels de la grossesse et de la matenité", Odile Jacob (2002) et de"Baby blues", PUF (2016).

Discutante : Sylvie Ollitrault, directrice de recherche au CNRS, co- auteure de "L'action collective face à l'imbrication des rapports sociaux : classe, ethnicité, genre" avec Lionel Arnaud, Valérie Sala-Pala et Sophie Rétif, L'harmattan (2009) et Référente Égalité et anti-discrimination à Sciences Po Rennes.

 

Retour