cours quatrième année

Mondes chinois

Infos

Discipline : Histoire Géopolitique Histoire contemporaine Science politique Sciences humaines et sociales
Nom de l’enseignant : Florent VILLARD
Nombre d’heures : 48H -
Nature et forme de l’épreuve : - -H
ECTS : / cursus international :
Code Erasmus :

Descriptif :

Séminaire transversal « mondes chinois »

4A, F. Villard

 

L’avenir de nos sociétés en France et en Europe est irrémédiablement associé à celui de la Chine. Le poids géopolitique, économique et culturel de la Chine ne cesse de se renforcer dans un monde désormais globalisé. Cette imbrication entre « notre » monde et la Chine n’est pas nouvelle tant la construction de la Chine moderne – son imaginaire, ses pratiques culturelles, ses structures politiques et économiques – peut se comprendre comme une « coproduction » née dans un contexte de confrontation, d’hybridation et d’interaction avec les sociétés dites occidentales.

Les étudiants de l’IEP qui se destinent à des carrières dans les grandes entreprises, la haute fonction publique, les organisations internationales, la diplomatie ou la recherche et l’enseignement supérieur seront amenés, de plus en plus souvent, à travailler, échanger et décider avec des partenaires chinois. Ces collaborations ne seront fertiles et solides que dans l’hypothèse d’une connaissance mutuelle des pratiques et des imaginaires des uns et des autres.

Ce séminaire « mondes chinois » peut s’inscrire dans le prolongement du « Bachelor Sciences Po/mondes chinois » de l’IEP mais il est tout à fait accessible à des étudiants non sinisants. Il s’agit d’un séminaire à vocation transversale dans le sens où il est ouvert à des étudiants inscrits dans différents parcours et ayant des intérêts thématiques et des orientations disciplinaires diverses.

Ce séminaire se donne pour objectif de penser collectivement les grands enjeux du monde contemporains en intégrant la variante chinoise dans l’équation. Il s’agit d’aborder certaines problématiques contemporaines à nos sociétés mondialisées à partir d’une perspective historique, politique et culturelle « chinoise » (RPC, Taiwan, HK, diaspora…). Les thèmes traités au cours de ce séminaire seront en partie adaptés à l’actualité et aux choix de mémoires des étudiants. L’année sera rythmée par des interventions de chercheurs ou de doctorants qui viendront présentés leurs travaux de spécialistes sur la Chine contemporaine.

Ce séminaire s’envisage aussi comme un espace d’initiation à la recherche. Les étudiants devront réaliser un mémoire à partir d’un sujet d’actualité, ou d’histoire contemporaine, en relation avec les mondes chinois. Dans cette perspective, nous tiendrons des séances de méthodologie au cours desquelles seront discutés les projets de recherche des étudiants et abordés les différentes tâches inhérentes à la réalisation d’un mémoire (bibliographie, collecte des sources, travail de terrain, règles typographiques).

La dimension académique de ce séminaire n’est pas exclusive et ne condamne pas les étudiants à se diriger uniquement vers les métiers de la recherche. Les réflexions menées et les connaissances acquises au cours de ce séminaire constitueront des atouts non négligeables pour des étudiants souhaitant s’orienter dans les domaines de la diplomatie, de la culture, de l’enseignement supérieur, ou auprès d’ONG, d’organisations internationales ou de multinationales travaillant avec l’Asie et la Chine.

 

Exemples d’intervenants 2018-2020

 

  • Emmanuel Lincot (ICP Paris), « Soft power et projections chinoises à l’étranger »
  • Chloé Froissard (Rennes 2/Qinghua University), « Migrants ruraux et citoyenneté en Chine »
  • Antony Fiant (Rennes 2), « Représenter la société chinoise avec le documentariste Wang Bing »
  • Li Yun (South China University of Technology), “Gender and China”
  • Nolwenn Salmon (Lyon 3), « Journalisme et mobilisations environnementales en Chine »
  • Camille-Victoire Laruelle (Inalco), « Genre et sexualités pendant la Révolution culturelle »
  • Vanessa Frangville (ULB), « La politique ethnique de la Chine »

 

Conditions d’inscriptions

  • Transmettre une lettre de motivation incluant si possible une présentation du projet de recherche à l’adresse suivante : villard@sciencespo-rennes.fr
  • Le séminaire est limité à 15 étudiants maximum.

 

Pour toute question, n’hésitez pas à me contacter

Florent Villard

florent.villard@sciencespo-rennes.fr

http://sciencespo-rennes.academia.edu/FlorentVillard

Bibliographie :

  • Jean-François Billeter, Chine trois fois muette, Paris, Allia, 2000.
  • Stéphanie Balme, La tentation de la Chine, Paris, Le Cavalier Bleu, 2013.
  • Anne Cheng, La Chine pense-t-elle ?, Paris, Editions Fayard, 2009.
  • Cornelius Castoriadis, L’Institution imaginaire de la société, Paris, Seuil, 1975.
  • Jean-Claude Kaufman, Identités, la bombe à retardement, Paris, Textuel, 2014.
  • Gregory Lee, Un spectre hante la Chine, Lyon, Tigre de Papier, 2012.
  • Alain Roux, La Chine contemporaine, Paris, Armand Colin, 2015.
  • Jean-Louis Rocca, Une sociologie de la Chine, Paris, La Découverte, 2010.
  • Guo Yingjie, Cultural Nationalism in Contemporary China, Routledge, London, 2004.
  • Edward W. Said, L’Orientalisme, Paris, Seuil, 1997.
  • Tzvetan Todorov, Nous et les Autres, Paris, Seuil, 1989.