Actualité

Verde que te quiero verde

par Marianne Rufet

Jusqu’au 27 juin, exposition à découvrir à la Maison des associations à Rennes (puis en septembre à la bibliothèque de Sciences Po Rennes). Un projet réalisé par l’association SelvaViva et trois étudiants en master Management des organisations et des projets.
 
Ronéan, José et Lou, trois étudiants en master 2 MOP ont travaillé à la réalisation de cette exposition aux côtés de l’association SelvaViva et des participants aux ateliers dont les photographies ont été sélectionnées. Cette exposition intitulée "Verde que te quiero verde" ("Verte que je t’aime verte". Garcia Lorca, Romance Sonámbulo, 1924) est à découvrir à la Maison des associations de Rennes. En septembre prochain, elle sera accueillie à la bibliothèque de Sciences Po Rennes.
 
L’association SelvaViva
Créée en 2017, SelvaViva est une association de 60 membres animée par des bénévoles français et colombiens. Elle anime des ateliers en milieu scolaire sur l’importance des forêts à l’échelle mondiale et soutient des projets de développement durables en Amazonie colombienne. "J’ai fondé cette association pour soutenir les initiatives menées en Amazonie, ma terre d’adoption et en Bretagne, ma terre d’adoption" souligne la présidente, Esmeralda Guzman. Depuis sa création, 1091 jeunes de Rennes et alentours ont participé à des actions de sensibilisation qui ont permis et 7000 arbres ont été plantés et sont entretenus en Colombie dans le cadre du projet pilote de reforestation.
 
Quel est ton environnement et que souhaites-tu protéger ?
De part est d’autre de l’Atlantique, 17 jeunes français et colombiens ont relevé le défi de répondre en photographies à la question suivante : quel est ton environnement et que souhaites-tu protéger ? "Portable en main, ils ont exploré leur cadre de vie d’un œil nouveau à l’affût des joyaux du quotidien et des dérives qui les préoccupent. Des affluents de l’Amazone aux quartiers rennais en construction, ils ont retranscrit leurs émotions en photographies." Un travail réalisé sous l’égide des professionnels Richard Volante et Luisa Sossa. "Leurs clichés témoignent à la fois d’éclats de beauté que l’on regarde habituellement sans vraiment voir et de la tentation de relativiser les messages alarmants sur l’environnement".
 
Jusqu’ici tout va bien ?
"Si l’engagement des jeunes générations paraît aujourd’hui une évidence, ne prenons pas cette prise de conscience environnementale pour acquise. Cette aventure a souligné le besoin de cultiver leur sensibilité et de semer les graines d’une réflexion. Pour cela, quel meilleur biais que l’expérimentation artistique, le mouvement et la recherche ?" expliquent les organisateurs de l'exposition.
Une exposition à découvrir jusqu'au 27 juin à la Maison des associations puis à partir de septembre à la bibliothèque universitaire de Sciences Po Rennes. Entrée libre.
 
  • Les partenaires de cette exposition de l’association SelvaViva : la Maison des associations de Rennes, Sciences Po Rennes, le collège de Puerto Guzman en Colombie, la fondation ItarKa.
© Photo / LD.

Retour