Les équipes

Arènes-CRAPE est organisé en trois équipes

L’unité a reçu l'appui de ses tutelles et de l'AERES pour déployer son activité de recherche au cours du quinquennal à venir (2012-2015) autour de ces trois équipes. Cette organisation est complétée par des actions fédératrices, qui prennent la forme d'un séminaire général, mais aussi de chantiers de recherche construisant des ponts entre équipes. Les questions de méthodologie, du genre / gender, ou encore les dynamiques de précarisation des métiers et activités sociales sont les plus empruntés de ces axes de connexion et font suite à de précédentes initiatives comme les émotions en politique, ou les dynamiques de régionalisation.

Quatre membres de l’unité sont titulaires de chaires de recherche soutenues par des partenaires extérieurs : Chaire INPES « promotion de la santé » d’Eric Breton ; Chaire EHESP-CNSA ‘Lien social et santé – Social care’ de Claude Martin ; chaire Conseil régional de Bretagne sur « les politiques de jeunesse » de Patricia Loncle et chaire Science Po Rennes sur « l’observation du fait religieux en entreprise » de Lionel Honoré.

L'activité de recherche de l'unité est fortement internationalisée, ouverte sur l'Europe, avec le soutien de la Commission européenne, mais aussi des programmes internationaux des agences nationales de recherche en Europe (comme le programme « Open Research Area » de l'ANR), ou bien encore en contribuant à la vie intellectuelle de plusieurs sociétés savantes en sciences sociales, comme l'ECPR (Consortium européen pour la recherche en Science Politique) ou encore l'ESPAnet (European social policy association network) mais aussi au-delà de l'Europe, sur les Amériques, en particulier avec l'implication de l'unité dans l'Institut des Amériques (IDA). Plusieurs membre du laboratoire sont en poste à l’étranger (Canada, Brésil, Belgique, Chine, notamment).

Équipe à centre de gravité rennais et à réseau régional, Arènes-CRAPE s'inscrit dans les structures de recherche dans l'Ouest. Il est fortement impliqué dans la Maison des sciences de l'homme en Bretagne (MSHB) qui associe les chercheurs des quatre universités bretonnes. Il prend une part active au GIS « M@rsouin » dans le domaine de la communication et à l' Institut des Amériques, mais aussi dans le GIS Journalisme et le GIS sur l’urbanisme. Il collabore aussi avec les sociologues nantais du CENS.

Le rayonnement du laboratoire, c'est encore son implication dans le pilotage de trois revues de sciences sociales, dont deux à vocation internationale : Lien social et PolitiquesSur le journalisme / About journalism / Sobre jornalismo, et la revue Mots. C’est aussi la participation de ses membres à des activités éditoriales : participation à une dizaine de comités de rédaction de revues de sciences sociales en France et à l'étranger, indexées par l'Aeres ou des bases de données internationales comme : à l’étranger :Social Policy and Administration(UK), Current Sociology (UK), Social Movement Studies (UK), Communicazione Politica(Italie), Analíse Social (Portugal),  Revue suisse de science politique, et en France :SociologiePôle SudPolitiques sociales et familialesRéseaux..  

Des membres de l'unité contribuent aussi à l'animation de deux collections, l'une aux Presses universitaires de Rennes (Res Publica), l'autre aux Presses de l'EHESP.